Comment ajouter un disque SSD sur votre ordinateur portable

Il y a une mise à niveau qui va universellement améliorer les performances d’un ordinateur portable : ajouter un disque SSD. C’est une mise à niveau particulièrement attrayante pour les ordinateurs portables d’entrée de gamme, qui sont généralement munis d’un disque dur. C’est le cas avec le très populaire Aspire E 15 d’Acer.

Cet ordinateur portable a été parmi les meilleures ventes d’Amazon pendant des mois et des mois. C’est facile à comprendre : pour $350 (et moins de $300 pendant les périodes de soldes), vous obtenez un processeur Core i3 de septième génération, 4GB de RAM DDR4, un disque dur d’1TB, et un écran de 15 pouces en 1080p. C’est la meilleure des affaires pour ceux qui ont un budget serré, mais pas forcément du point de vue de la vitesse.

Et voici ce que vous pouvez faire pour améliorer ça. La bonne nouvelle c’est que n’importe quel ordinateur portable de cette gamme doit pouvoir actuellement accueillir un SSD. Sur l’Aspire E 15, il y a deux manières de procéder : via un slot M.2 pour un petit disque de la taille d’une carte ou en remplaçant le disque dur par un SATA SSD. Nous allons présenter les deux manières, en commençant par comment ajouter un SSD M.2 sur votre ordinateur portable. (Ou passez cette partie pour aller directement sur comment remplacer votre disque dur par un SSD.)

D’abord un avertissement : bien que nous soyons certains que votre ordinateur portable tirera bénéfices d’une mise à niveau SSD, ce n’est peut être pas possible avec votre modèle personnel. Nous vous recommandons d’aller voir des vidéos sur Youtube sur comment ouvrir et mettre à niveau votre ordinateur avant d’acheter quoi que ce soit.

Nous avons utilisé la version 1Tb du WD Blue 3D, et non la version 500GB montrée. Les deux utilisent l’interface SATA.

Comment choisir un SSD M.2 : SATA vs PCIe

Avant de vous enthousiasmer et de courir acheter un disque M.2, vous devez savoir que tous les SSD M.2 ne sont pas les mêmes. Dans les faits, ils varient tellement qu’il est possible que vous achetiez un disque qui ne fonctionne pas du tout et n’apporte aucun changement sur le BIOS.

Bien qu’ils utilisent le même connecteur, les disques M.2 peuvent supporter soit l’ancienne interface SATA soit la nouvelle interface PCIe. Le PCIe peut être beaucoup plus rapide et est souvent préféré, alors que le SATA est plus compatible avec les machines plus anciennes.

Pour notre Aspire E 15, nous avons volontairement choisi le WD Blue 1TB SATA SSD pour sa compatibilité. Le slot M.2 de l’Aspire E 15 supporte les disques PCIe autant que les disques SATA mais il ne démarrera pas d’un périphérique PCIe sans passer de l’UEFI à la prise en charge du BIOS antérieur.

La différence est que l’UEFI est récent et qu’il abrite le Secure Boot, qui protège théoriquement contre les attaques malveillantes en demandant des pilotes signés et un OS signé.

Une autre raison pour laquelle vous devriez choisir un SATA M.2 plutôt qu’un disque PCIe est le prix. Les disques SATA M.2 tendant à être beaucoup plus abordables que les disques PCIe. La version  500 GB du disque WD Blue que nous avons utilisé coutait $110 à l’heure de l’écriture de cet article. Un SSD 512GB WD Black M.2 PCIe coutait $173.

Enfin, alors que les disques PCIe peuvent offrir des performances 1,5 à 3 fois supérieures qu’un disque SATA, beaucoup de gens auraient du mal à faire la différence dans la majorité des applications.

Le slot pour le disque M.2 est juste à côté des RAM. Vous devrez retirer la vis avant de monter le disque.

Comment installer un SSD M.2

  1. Avant de commencer votre installation, vous devriez tout sauvegarder sur un disque externe.
  2. Ensuite, vous devez accéder aux entrailles de votre ordinateur portable. Sur l’Aspire E 15, il y a un couvercle d’accès bien visible sur le dessous et qui tient en place seulement avec quelques vis. Si vous n’êtes pas sûr de comment accéder à l’intérieur de votre ordinateur portable (ou de savoir si vous allez y arriver), référez-vous au site ou au manuel du fabricant ou à Youtube.
  3. Maintenant, prenez un petit tournevis cruciforme aimanté et retirez prudemment la vis jusqu’au point de blocage. Ce point de blocage est nécessaire pour maintenir le disque en place. Soyez prudent car si vous lâchez la vis et qu’elle tombe dans les entrailles de votre ordinateur portable, vous êtes dans la panade.

Notre ordinateur portable avait déjà le support et la vis en place, et la plupart devraient aussi l’avoir, mais nous avons eu vent d’un ordinateur qui n’en avait pas. Si c’est le cas pour vous aussi, vous pouvez en trouver sur Amazon pour moins de $10. Les supports sont généralement universels. C’est un prix assez élevé pour une seule vis, mais à moins de vouloir vous la jouer avec du Scotch et une vis plus conventionnelle, cela reste la manière la plus simple d’y arriver.

  1. Le disque SSD s’intègre dans une ouverture d’environ 1-pouce de large. Repérez les encoches sur le SSD et le ou les emplacements correspondants dans le slot. Certains disques M.2 n’ont qu’une encoche sur le côté droit ou gauche, ce qui indique, respectivement soit un disque avec connecteur B ou M. Un connecteur B indique que le disque peut fonctionner jusqu’à PCIe x2 ou en SATA ; un connecteur M indique qu’il peut fonctionner jusqu’à PCIe x4 ou en SATA. Le disque SSD WD Blue SATA que nous avons utilisé dispose des deux encoches pour connecteur B et M. Actuellement, deux encoches indiquent généralement que le disque est SATA, mais vous devez toujours vérifier avant d’acheter. Le notebook d’Acer que nous mettons à niveau a une seule encoche en plastique sur la droite, ce qui veut dire qu’il peut accepter des disques PCIe quatre fois plus rapides (ce que nous avons vérifié) ainsi que des disques SATA.

Le SSD M.2 WD Blue que nous avons utilisé à deux encoches, ce qui veut normalement dire que c’est un disque SATA.

  1. Comme pour les RAM, insérez la carte M.2 dans le slot (généralement sous un angle très léger) puis inclinez-le à plat. Maintenant, avec un tournevis aimanté (pour ne pas perdre votre vis), replacez la vis dans la monture tout en maintenant le disque à plat.

Utilisez le tournevis aimanté pour ramener la vis à son point de blocage et maintenir le disque M.2 en place.

  1. Avec le lecteur installé, vous êtes maintenant prêt à restaurer la sauvegarde de Windows que vous avez créée à la première étape dans le nouveau disque – encore une fois, vous pouvez vous référer à notre guide. Nous vous recommandons de débrancher le disque dur et de l’enlever afin de ne pas effacer votre disque d’origine par inadvertance.
  2. Avec l’image restaurée, démarrez dans Windows et préparez vous à être épaté par la réactivité de votre ordinateur portable.
  3. Que faire de votre disque dur ? Conservez-le comme sauvegarde de votre système. Ou replacez le en tant que disque de stockage secondaire- nous vous proposons quelques idées pour stocker les bibliothèques Windows 10 sur un disque à part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *